Accès des enfants à l’éducation

Le projet phare actuelle de FDD est le projet EPEFiD (Education et Protection sociale des Enfants Filles travailleuses dans le secteur informel au Togo).  Dans le souci de réaliser l’un de ces objectifs qu’est la lutte contre la féminisation de l’analphabétisme, l’exploitation et le travail des enfants, FDD développe des actions en faveurs des petites filles démunies vivant dans les quartiers de la ville de Lomé. Celles ciblées sont non scolarisées et/ou déscolarisées, âgées de 6 à 10 ans et exploitées précocement dans le secteur informel comme revendeuses ambulantes, portefaix, domestiques et serveuses dans les marchés.

Ce projet, qui est à sa 4ème phase, a évolué pour considérer aussi bien les filles que les garçons. A ce jour, plus de 400 enfants, encadrés dans des clubs d’enfants, sont retirées du marché de l’emploi pour retrouver le chemin de l’école grâce à l’appui de FDD qui leur fournit tout le nécessaire aussi bien matériel que financier.

Les enfants ont également accès à une bibliothèque et à des cours d’initiation à l’informatique.

En vue de garantir le maintien de ces enfants à l’école, beaucoup d’entre eux ont bénéficié de l’établissement de jugement supplétif tenant lieu d’actes de naissance.

Leurs parents et tueurs bénéficient de petits fonds de crédits pour une meilleure prise en charge. Ces parents et tuteurs, chargés d’assurer le soutien psycho social, affectif  et mental des filles, participent à une série de formation en « Genre et éducation » puis en « droits des enfants ».

Partenaire financier : AccEd/FGC – Suisse (Association pour l’Accès à l’Education et la Formation)

DERNIERES PHOTO